Notre intervention au comité de suivi de Plaine commune en vidéo

Vous trouverez ici notre intervention en vidéo au 4e comité de suivi de Plaine.

La version écrite :

 » Saint-Denis, 19 septembre

Nous sommes ici plusieurs membres du Comité de vigilance JO Saint-Denis qui s’est constitué il y a un an, après l’attribution des jeux à Paris. Il réunit des citoyen.nes, collectifs, associations et syndicats d’enseignants d’EPS.

Depuis un an, nous avons participé aux réunions de concertation et rencontré la plupart des acteurs : le Comité International Olympique (CIO), le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques (COJO), la Société de Livraison des Ouvrages olympiques (SOLIDEO), la Métropole du Grand Paris, Plaine commune, les municipalités…A chaque fois que nous voulons aborder des questions de fond, nous nous heurtons aux limites de compétence de chaque acteur.

Un an après, notre constat est le suivant :  la vision globale manque pour l’héritage (qui était le mot clé de la candidature) que cet héritage soit sportif, urbain, environnemental. Tout est segmenté.

  • Dans le domaine sportif, la liste précise des sites d’entraînement et les financements de ces sites ne sont pas connus. L’héritage d’ensemble peine à se profiler et ce ne sont pas les annonces de baisse du budget du sport et de suppressions massives de cadres sportifs qui peuvent nous rassurer.
  • En termes d’aménagement, les circulations entre les sites ne sont pas pensées dans leur ensemble. A titre d’exemple : la ZAC de la Plaine Saulnier, qui abritera le centre aquatique, est déjà en majeure partie destinée à du bureau alors qu’elle pourrait être aménagée de façon à réduire les fractures urbaines de Saint-Denis. On pourrait aussi mettre bout à bout tous les coûts autour de l’A1 (passerelles, pollution) pour défendre son enfouissement.

Depuis juin, nous travaillons à un projet global avec 13 collectifs en partant des besoins à l’échelle de tout le territoire (Plaine Commune et au-delà Seine Saint- Denis Nord). La première étape, c’est cette carte que nous avons réalisée et diffusée pour faire part des besoins.

Aujourd’hui, nous demandons, dans les meilleurs délais, la tenue d’un forum public sur les JOP 2024, en présence de tous les acteurs, où l’on considérera les choses à partir des besoins des habitant.e.s, des acteurs locaux du sport, des salarié.e.s. Ce forum pourra préfigurer la structure héritage qui manque à ce jour. 

  • Nous proposons que le COJO en soit le garant – puisque cette institution assume une mission fédératrice – en nous associant à son organisation.
  • Nous demandons à tous les élu.e.s et acteurs politiques de Plaine Commune de soutenir cette proposition.
  • Nous demandons la présence de toutes les parties prenantes : département, Métropole, Région IDF, SOLIDEO, COJO, DIJOP, Ministère des sports, Ministère de la transition écologique et solidaire, Mairie de Paris, SNCF Réseau, DIRIF, fédérations sportives…et tous ceux qui pourraient contribuer à laisser un héritage cohérent et durable pour notre territoire. »