Le Comité de vigilance reçu par le CIO


Ce mardi 19 juin, à l’issue de deux journées de visite à Paris, le Comité International Olympique (CIO) a accepté de recevoir une délégation des collectifs de Seine-Saint-Denis suite à la publication de leur « projet populaire pour 2024 », qui recense les inquiétudes et les revendications de la population. Nous avons exposé au responsable de la communication du CIO l’objet de notre existence et notre volonté d’être réellement entendus.

La candidature de Paris s’est construite en l’absence de concurrence, précisément parce que les villes initialement candidates n’ont pas réussi à mobiliser leur population. Il est aujourd’hui inconcevable de ne pas associer davantage les acteurs de Seine-Saint-Denis alors que l’héritage écologique, inclusif et sportif est une des conditions majeures de la réussite de Paris 2024.

Le Comité de vigilance entend jouer un rôle de lanceur d’alertes quant aux arbitrages envisagés. Les collectifs que nous représentons ont des analyses concrètes et des propositions ambitieuses mais réalistes, qui méritent d’être prises en compte !

Ce premier contact avec le CIO acte officiellement notre existence auprès des instances internationales, et nous fait croire à la possibilité d’un dialogue plus constructif avec les différents interlocuteurs. Nous solliciterons très bientôt les élus, le Comité d’organisation des Jeux olympiques (COJO), et la Société de Livraison des ouvrages olympiques (SOLIDEO) afin de porter les projets souhaités par la population de notre territoire – là où se joue réellement la réussite, ou l’échec, des JOP Paris 2024.